Comme un Olivier, fonctionnement de la démarche

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’économie collaborative vise à créer des produits et des services en favorisant la création de valeur à l’échelle humaine et dans le respect de notre environnement. Elle encourage l’émergence de processus collaboratifs préservant les intérêts de chacun.

L’économie collaborative est un pont entre l’économie traditionnelle et les nouveaux modèles issus, entre autre, de :

- la fin du productivisme et des organisations hiérarchiques,
- l’évolution du binôme « capital/matière grise » vers « collaboration/ création de valeur »
- la prise en compte de la gestion des ressources environnementales
- les mutations issues de la révolution de l’information

Constat

L’économie traditionnelle place de plus en plus l’information au cœur des échanges économiques, elle précède nos achats. Elle nous permet de comparer la qualité et les prix des produits, elle nous rend versatile et moins dépendant du marketing et de la publicité classique. Elle bouscule nos habitudes et notre façon de nous approprier un produit. Elle s’adapte à nos comportements et à nos centres d’intérêts. Elle est de plus en plus qualifiée grâce à la diffusion des remarques et des commentaires émanant d’autres consommateurs. Elle nous habitue à la valeur d’usage, la transparence et des prix basés sur la valeur créée pour le consommateur.

L’entreprise adapte son organisation et son fonctionnement. Elle crée et orchestre un réseau de fournisseurs et de partenaires pour continuer à maîtriser sa chaîne de valeur ajoutée.

De plus en plus, le produit ou le service n’est pas vendu, c’est la fonctionnalité qui est louée.

L’entreprise commence à ouvrir et partager sa recherche et développement. Elle crée du lien, elle s’appuie de plus en plus sur ses collaborateurs. Elle commence à être sensible à sa responsabilité sociétale et environnementale (mise en place d’une Charte RSE)

Démarche

Notre démarche consiste d’abord à humaniser le fournisseur, à communiquer, faire partager son savoir faire et ses spécificités. Puis, nous déterminons ensemble la meilleure approche pour extraire la fonctionnalité la plus pertinente du produit, c’est-à-dire une nouvelle valeur d’usage du point de vue du consommateur. C’est le premier pas vers l’économie collaborative qui propose d’étendre le besoin premier du produit en service, pour mieux fidéliser, en y ajoutant des dimensions d’échanges, de partages et d’usages élargis.

Enfin, nous construisons le modèle économique récurrent le mieux adapté pour permettre au fournisseur de fidéliser ses clients et de maintenir ses marges.

Par exemple, pour un producteur de légumes…

Nous commençons par valoriser le producteur et son équipe en racontant son histoire, ses spécificités régionales et géographiques, sa façon de faire, sa perception du métier…. Puis, pour dépasser le besoin nutritionnel de base, nous déterminons une nouvelle valeur d’usage en proposant un service : la livraison hebdomadaire d’un panier de légume frais chez le client.

Ensuite, nous aménageons la mise en place du panier en l’associant à d’autres producteurs proposant des légumes connexes. Nous organisons une thématique des paniers en fonction des saisonnalités, des fêtes, des dates anniversaires ou des événements comme les journées portes ouvertes. Nous organisons la logistique associée et une formule d’abonnement mensuel.

L’avantage pour le consommateur est de bénéficier d’une relation privilégiée et vivante avec les producteurs dont il est certain de la provenance et de la fraîcheur du panier de légumes.

Mode opératoire

Pour nous, l’information intelligente est la première composante du pont entre l’économie traditionnelle et l’économie collaborative. C’est à partir d’elle, en la rapportant à chaque individu, que nous avons construit notre démarche :

  1. Bâtir un système d’information personnel pour chacun
  2. Asservir le Web et les médias sociaux au système d’information personnel
  3. Analyser l’information pour l’enrichir et mieux la diffuser
  4. Orchestrer les interactions entre les systèmes d’information personnels
  5. Étendre le système d’information personnel aux objets

En transférant la vente du simple produit sur la vente de sa valeur d’usage, l’économie collaborative transcende notre façon de consommer, de produire et de communiquer.

La collaboration entre les consommateurs, les entreprises, les fournisseurs, les banques et les administrations nous invite à renforcer nos liens, à penser nos organisations à l’horizontale, à réduire la granularité des groupes de travail pour en augmenter la réactivité. Elle demande à chacun des acteurs de se concentrer sur sa propre valeur ajoutée.

Créer du lien et inscrire la transparence, la traçabilité et l’innovation collaborative dans chacun des processus sont les objectifs à atteindre. Le résultat dépendra fortement de la qualité et du rythme progressif et itératif mis en place par l’entreprise.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>