La « data », à quoi joue-t-elle ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Autrefois, la « data » était confinée au sein de nos ordinateurs et cachée par nos applications.

Tout allait bien dans le meilleur des mondes.

 

Puis, nous ne savons plus très bien pourquoi, elle a commencé à s’émanciper. Elle souhaita être désolidarisée des applications. Pour la rassurer, nous lui avons donné sa chambre que l’on nomma « base de données », avec quand même quelques surveillants pour en assurer l’intégrité.

Mais très vite, elle se plaignit des requêtes incessantes dont elle faisait l’objet de la part des applications et de son statut d’esclave. Ces revendications étaient claires. Elle exigea de pouvoir s’habiller comme elle le souhaitait avec des couleurs, des images, des sons et des vidéos, de pouvoir se changer et se déplacer à sa guise, de pouvoir parler avec qui et quand elle le souhaitait. Pour asseoir son nouveau statut social, elle prit un pseudonyme : l’information.

Malgré tant d’insolence, nous avons cherché à la tranquilliser. Avec un budget à minima, nous avons trouvé une solution gratuite et qui n’appartient à personne, je crois que son sigle est XML, mais qui lui permet de se vêtir à sa convenance. Nous avons ouvert la fenêtre, enlever les rideaux, poser quelques pare-feux et nous lui avons présenté quelques copains plus sympas, je crois que nous les surnommons Web-Services.

Globalement, ces exigences étaient satisfaites et nous pensions que le tour était joué.

 

Et bien «que nenni », et ce qui devait arriver arriva : elle prit la tangente. La rattraper est impossible. Elle est devenue mobile, à granularité variable, elle apprend à grande vitesse, elle est de partout et nulle part à la fois. Mais le pire, c’est qu’elle est en train de tout transformer. Elle rend les choses transparentes et collaboratives, elle modifie notre façon d’acheter, de travailler, de vivre et je crains bien que ce ne soit qu’un début.

 

Liberté, quand tu nous tiens…

 

Zaïr BEZGHICHE

Conseil en mobilité de l’information

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »